Retour sur les « 10 ans de la revue Participations »

Le 7 juin 2022, la revue Participations : revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté célébrait ses 10 ans d’existence (avec un an de retard en raison de la COVID-19). C’est l’occasion de faire le point sur cette revue scientifique importante pour quiconque s’intéresse à la citoyenneté et à la démocratie (1).

source : auteur

Une revue spécialisée sur la citoyenneté et la démocratie

L’objet de la revue est « la participation du public aux choix collectifs dans les démocraties contemporaines » (2).

Loïc Blondiaux, le directeur de publication, estime que le pari de réaliser une revue pérenne spécialisée sur cet objet a été une réussite.

Les 32 numéros publiés à ce jour sont disponibles ici.

source de l’image : http://www.revue-participations.fr/liste-numeros/ consulté le 8 juin 2022

Idée : un centre de recherche sur la démocratie ?

Guillaume Petit, membre du comité de rédaction de la revue, a lancé un débat sur l’opportunité d’un centre de recherche spécialisé sur la démocratie.

Certes, il existe le Groupement d’intérêt scientifique Démocratie et Participation et des chercheurs de différents laboratoires travaillent sur la démocratie. Cependant, il n’existe pas d’Unité Mixte de Recherche dédiée à la démocratie aujourd’hui alors que ces UMR constituent la base de l’organisation de la recherche en France.  Des centres de recherche spécialisés sur la démocratie existent dans d’autres pays, par exemple : Centre for the Study of Democractic Citizenhip au Canada, Center for the Study of Democracy et Center for the Study of Democratic Institutions aux Etats-Unis, Centre for the Study of Democracy au Royaume-Uni.

L’existence d’un tel centre permettrait d’améliorer les moyens (budget, postes, etc.) de la recherche française sur cet objet.

Un  potentiel inconvénient serait un cloisonnement des recherches, c’est à dire une spécialisation et une fermeture sur l’objet. Or, plusieurs chercheurs francophones cherchent à décloisonner celui-ci. Cette tension entre cloisonnement et décloisonnement se perçoit dans les numéros de la revue. Certains numéros cloisonnent, (par exemple, les numéros 20, 23, 24) alors que d’autres décloisonnent (par exemple, les numéros 7, 29, 31).

Débat : passer à une revue en accès libre ?

Ilaria Casillo, vice-présidente de la Commission Nationale du Débat Public, est intervenue pour évoquer l’utilisation par les praticiens de la démocratie participative des recherches publiées par la revue. Elle a notamment évoqué l’obstacle du paiement des articles pour pouvoir les consulter.

La revue est publiée sur Cairn qui fait payer l’accès aux articles à toute personne ne disposant pas d’un compte universitaire. L’un des avantages de la publication sur Cairn est le référencement dans la base académique en sciences sociales la plus consultée en France par les chercheurs. Le désavantage est que les non-chercheurs paient pour accéder à des articles de recherche écrits par des chercheurs qu’ils ont déjà payés via leurs impôts (en tout cas dans le cadre de la recherche publique). Les maisons d’édition s’enrichissent au détriment d’un accès de tous à la recherche.

Le principe de la recherche en accès libre est de faire en sorte que les recherches scientifiques soient disponibles en ligne sans que les non-chercheurs aient à payer pour y accéder. Cependant, ce sont aux auteurs de payer la publication dans le cadre de la voie « dorée » du libre accès.

A ce jour, la revue publie sur Cairn tout en proposant une publication en libre accès par la voie « verte », c’est à dire que les articles sont disponibles sur HAL dans une version non éditée au bout d’un certain temps.

En guise de conclusion de ce post, je recommande vivement à chaque personne intéressée par la citoyenneté et la démocratie de consulter le sommaire de la revue !

NOTES

(1) Déroulé de l’événement des 10 ans :

Ouverture par les co-rédactrices en chef de la revue : Marie-Hélène Sa Vilas Boas (Université Côte d’Azur) et Jeanne Demoulin (Université Paris Nanterre)

I) Bilan et actualité des recherches sur la citoyenneté et la démocratie

– 10 ans de revue Participations : Loïc Blondiaux (Université Paris 1)

–  Le GIS Démocratie et Participation : Marion Carrel (Université de Lille) et Julien Talpin (CERAPS)

–  Évolution et décloisonnement des recherches sur la démocratie : Guillaume Petit (Université Paris 1) Présentation des derniers numéros :

– Participations à l’ordre et participations conservatrices (Guillaume Gourgues, Université Lyon 2 et Julie le Mazier, CESSP)

– Lutter avec le temps (Federico Tarragoni, Université Paris Diderot)

– Recherches participatives et épistémologies radicales (Maïté Juan, laboratoire Lise; Marion Carrel, Université de Lille ; Baptiste Godrie, Université de Sherbrooke)

II) Participations dans l’espace des revues académiques 

La revue Participations à la croisée des disciplines. Table ronde avec :

– Catherine Achin, Université Paris Dauphine ; Boris Gobille, ENS Lyon et Stéphane Latté, Université de Strasbourg, rédacteurs en chef de Politix

– Lorenzo Barrault-Stella, CRESPPA, membre du comité de rédaction de Gouvernement et Action Publique

– Pierre Blavier, Clersé, membre du comité de rédaction des Actes de la Recherche en Sciences Sociales.

III) La revue et la participation publique

Ilaria Casillo, Vice-présidente de la Commission Nationale du Débat Public

(2) http://www.revue-participations.fr/la-revue/ consulté le 8 juin 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s